Test du FIMI X8 Mini, meilleur que son prédecesseur ?

2 mai 2021
Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on pinterest

Mis à jour le

Tout juste un an après la sortie du Fimi x8 se 2020, voilà l’annonce et la mise en vente du Fimi x8 Mini. Ses caractéristiques sont prometteuses et son rapport poids/taille a été inspiré du DJI Mini 2. Est-ce une réussite ? Y a-t-il de réelles différences avec son prédecesseur ? Nous allons le voir ensemble dans ce test.

Quelles différences avec le Fimi x8 se 2020 ?

Fimi x8 MiniFimi x8 se 2020
Le droneTemps de vol: 30 min (à 6m/s)
Temps de vol: 35 min (position immobile)
La télécommandeDistance de contrôle : max 8000mDistance de contrôle : max 8000m
La caméraLentille: FOV 80°
Ouverture: f2.0
Distance de la focale: 3.54mm
Capteur: 1/2.6″ CMOS
Vitesse d’obturation: 32 ~ 1/8000S
Lentille: FOV 80°
Ouverture: f2.0
Distance de la focale: 3.54mm
Capteur: 1/2.6″ CMOS
Vitesse d’obturation: 32 ~ 1/8000S

Sur le papier, pas vraiment de différence avec le capteur photo. J’ai même l’impression qu’il s’agit du même, tant les caractéristiques sont exactement identiques.

Côté autonomie, pas de différence non plus. En effet si on s’intéresse aux données fournies par Fimi, les tests entre les deux modèles n’ont pas été effectués dans les mêmes conditions : à 6m/s pour le Fimi x8 Mini et dans un laboratoire à position immobile pour le Fimi x8 se 2020.

A priori donc, pas de différence ?

En fait, si ! La grosse différence est sa taille qui a été réduite pour s’inspirer du DJI Mini 2 tout en proposant un drone avec un poids inférieur à 250g pour respecter les règlementations dans quasi le monde entier. Lorsqu’il est plié il ne mesure que 14,5 x 8,5 x 5,6 cm et déplié 20 x 14,5 x 5,6 cm. Son poids, lui est de 245g avec la batterie pro et de 258g avec la batterie standard. D’origine, Fimi fournit la batterie standard, on est donc au dessus du poids réglementaire avec la batterie standard.

Comme vous le constatez, Fimi propose deux batteries différentes pour s’adapter à la règlementation des 250g. Assez ironique, mais la batterie standard confère 1min d’autonomie de plus par rapport à la batterie pro. Je ne vois pas, à mon avis, l’utilité d’avoir commercialisé deux batteries différentes pour un gain si peu important en autonomie…

Mise à part cela, on remarquera une nouveauté interessante : la recharge des batteries (et de la télécommande) via un câble USB Type-C. Cette norme se répand de plus en plus et leur utilisation est agréable. Fini donc le chargeur encombrant a déplacé avec soi si la recharge est nécessaire.

Enfin, Fimi a ajouté un cache pour la gimbal, que l’on devait se procurer autrement auparavant. Ce n’est qu’un détail mais la gimbal est un élément fragile qui nécessite une protection, surtout sur ce nouveau modèle.

Est-ce que la batterie ou la télécommande du Fimi x8 2020 sont compatibles avec le Fimi x8 Mini ?

La réponse est NON. Alors que la batterie du Fimi x8 se 2020 était la même que le Fimi x8 se (2019), cette fois-ci plus rien ne lie le nouveau drone avec son grand frère. Inutile d’essayer de piloter le Fimi x8 Mini avec une autre télécommande que celle fournie, ça ne fonctionnera pas.

Caractéristiques

Caractéristiques principales
L’appareilDimension:
14,5 x 8,5 x 5,6 cm (plié)
20 x 14,5 x 5,6 cm (déplié)
Poids:
258g avec la batterie standard
245g avec la batterie pro
La télécommandeDistance de contrôle : 8000m
Transmission: 5.8GHz
La caméraRésolution vidéo:
4K UHD: 3840×2160 30/25/24fps
2.7k: 2716×1524 60/50/30/25/24fps
1080P: 1980×1080 90/60/50/30/25/24fps
720P: 1280×720 120/100fps
Résolution image: 8 Mpx / 12 Mpx

Caractéristiques des batteries :

Temps de vol : 30min (batterie pro) à 31 min (batterie standard)

Contenu du colis

Tour du produit en photos

Le test

La télécommande et le pilotage

Le design

La télécommande, à première vue, se rapproche de l’aspect cheap des télécommandes de drones bas de gamme, mais fort heureusement ce n’est qu’une impression !

Son style a été revu et la taille a été réduite comparé au modèle précèdent. Moins de boutons sont présents car leur fonctionnalité a été déplacée sur l’application. Cette télécommande présente donc les fonctionnalités minimales pour un pilotage simple mais efficace. Le confort, lors de la prise en main et du pilotage est agréable, je n’ai ressenti aucune gêne vis à vis de sa petite taille.

télécommande fimi x8 mini

On trouve donc en façade deux sticks classiques pour piloter le drone. Ces sticks se retirent et se placent dans la partie inférieure de la télécommande lors du rangement. J’apprécie le nouvel emplacement inférieur des sticks car ils sont facilement extractibles de leur emplacement, comparé au modèle précèdent !
A gauche, vous trouvez le bouton d’allumage de la RC et juste en dessous 4 LEDs qui indiquent le niveau de batterie restante de la télécommande. Pour rappel, un appui court permet de consulter l’autonomie restante alors qu’un appui court puis un appui prolongé de 2 secondes permet d’allumer ou d’éteindre la RC.
A droite, un unique bouton est présent et permet de réaliser un Return To Home (RTH) en appuyant encore une fois 2 secondes (un seul appui est nécessaire).
Pour finir, sur la tranche arrière on trouve, à gauche, une molette pour régler l’inclinaison de la nacelle et un bouton pour prendre une vidéo, et à droite, un bouton pour prendre une photo. C’est tout. Fini la molette pour régler l’exposition comme sur l’ancien modèle. Ce choix peut-être justifié car encore une fois ce paramètre se trouve dans l’application…

télécommande fimi x8 mini

Enfin, Fimi a intégré une sortie/entrée USB Type-C qui permet à la fois de recharger la télécommande mais aussi de connecter son téléphone lors de vols. J’apprécie à nouveau cette configuration car, sur l’ancien modèle, il fallait d’abord retirer un cache en caoutchouc (pas facile sans ongles) puis brancher le câble Micro USB dans le bon sens…
A l’achat, trois câbles sont fournis pour connecter votre smartphone : USB Type-C, Micro USB, Lightning (Apple). La recharge peut se faire avec un chargeur et un câble Type C de téléphone.

télécommande fimi x8 mini

Sachez enfin que vous pouvez glisser une tablette ou un téléphone de taille maximale 17,2cm. Je trouve l’élargissement de la télécommande un peu limite car avec mon Xiaomi Redmi Note 10 Pro muni de sa coque, il me reste seulement quelques millimètres… Vérifiez donc avant l’achat que vous pourrez y déposer un appareil sans encombres en considerant la coque.

Le pilotage et prise en main

Lors de mes tests, je n’ai pas été déçu de la précision des joysticks, ils adhèrent correctement à condition de ne pas avoir les mains grasses. Leur robustesse lors de mouvements permet de réaliser des trajectoires précises. Vous avez d’ailleurs la possibilité de régler la réactivité et la sensibilité des sticks dans les paramètres. Je regrette peut être la présence d’un système d’accroche pour tour de cou afin de soutenir plus facilement la télécommande et le smartphone.

L’autonomie

Venons-en à l’autonomie de la télécommande. Elle est munie d’une batterie 3500 mAh. Au terme de 3 vols de 20min chacun, il restait 2 LEDs sur 4 sur la RC, soit environ 50%. J’ai poursuivi jusqu’à 5 vols complets et la dernière LED clignotait. L’autonomie affiche un bon score et atteint au maximum 1h30 de vol. Autant que sur le Fimi x8 se 2020.

Drone, tenue et comportement en vol

Le design

Ma première impression, comme ça a été le cas pour la télécommande, est son aspect cheap à cause du plastique qu’il intègre comme sur des modèles bas de gamme. Rien à voir à côté du Fimi x8 se 2020. Ce choix est, pour ma part, justifié pour atteindre un poids le plus faible possible. J’ai d’ailleurs bien peur qu’il ne résiste pas aux chutes ou aux collisions. Je ne me suis pas permis de tester sa robustesse pour rédiger cet article 😁. En effet, lorsqu’on appuie avec le doigt sur la coque du drone, celle-ci s’enfonce comme sur des modèles moins onéreux.

J’aimerai d’ailleurs préciser un second défaut apparent au niveau de la gimbal. Comme je l’ai mentionné quelques lignes plus haut, une protection de gimbal est fournie. Ce choix ne m’étonne pas quand on voit la conception du produit. Ce n’est peut-être qu’une impression, mais la gimbal et les nappes de connection, lors de vols, sont très mal protégées. Admettons que la gimbal subisse un choc dû à une chute ou à une collision, je ne suis pas sûr que celle-ci s’en remettrait, et les dégâts seraient irréversibles. Mais cela ne dépend que du pilote, vous avez entre vos mains un drone assez fragile où des concessions ont été faites, à vous de prendre les précautions nécessaires et de choisir correctement son environnement de vol !

Comme vous l’avez peut-être remarqué, ce Fimi x8 Mini intègre un capteur TOF. Ce n’est ni plus ni moins une équivalence au capteur ultrason des modèles précèdents qu’ils intégraient. Un capteur TOF (Time Of Flight) permet de mesurer de façon trés précise la distance qui séparer le drone du sol et donc de calculer l’altitude du drone. Cette technologie a l’avantage d’être beaucoup plus précise que le capteur ultrason qui générait d’ailleurs un bruit audible sur le Fimi x8 se 2020 et qui intriguait certains utilisateurs. Encore une amélioration donc.

A bord on trouve également une caméra optique pour permettre, comme sur la version précèdente, d’ajuster la position du drone en vol.

fimi x8 mini capteurs

Pour finir, le drone intègre un système de refroidissement inférieur et qui ne nécessite aucun ventilateur., exactement comme à la manière du DJI Mini 2. Plutôt malin quand on se souvient que le modèle précèdent chauffait et n’était pas refroidi de la même façon. Cele n’empêche pas que j’ai constaté une chauffe normale non excessive du drone lors de mes utilisations.

Les hélices

Dans la boite 2 paires d’hélices seulement sont fournies, vous aurez alors une paire de sens horaire et une antihoraire. L’avantage c’est qu’elles peuvent se plier et prendre deux fois moins de longueur.

hélice fimi x8 mini

L’installation ou le remplacement des hélices est très simple. Elles viennent se visser directement sur le moteur à l’aide d’un tournevis fourni dans la boîte.

La tenue en vol

Le drone est très stable en vol, il corrige encore une fois les défauts de ses prédècesseurs. Son système de positionnement GPS, capteur TOF, caméra optique lui permet d’être le plus précis. En terme de chiffre, il ne bouge pas plus de 1m que ce soit verticalement ou horizontalement. J’ai notamment apprécié la réactivité du drone lors des poussées du joystick et sa douceur lors de mouvements de gimbal par exemple. Même si ces éléments sont paramétrables dans l’application, la douceur se fait plus ressentir qu’avec le Fimi x8 se 2020 !

Mon premier vol avec le Fimi x8 Mini était accompagné d’une mauvaise météo : trés nuageux et rafales de vent de 40 km/h. Et pourtant ce ne sont pas les rafales de vent qui l’ont perturbé. Malgré son faible poids il se débrouille correctement et se défie sans souci au vent.

La portée

En France, le vol est limité à vue. Cependant Fimi annonce une portée théorique de 8 km. Bien évidemment, selon la norme du pays, c’est une fonctionnalité qui a des limites, dont en France. Pensez d’ailleurs à consulter la réglementation en vigueur.

Pendant mon test, j’ai atteint 600 mètres (vol à vue) mais je commencais à ne plus l’apercevoir donc je l’ai fait revenir en utilisant le RTH. Le retour vidéo était impeccable et la qualité du signal n’était pas dégradée. Aucun lag donc.

portée fimi x8 mini

Comparé au retour vidéo du Fimi x8 se 2020, je n’ai pas constaté de réelle différence, les deux modèles se comportent bien.

L’autonomie et la recharge

L’autonomie

L’autonomie annoncée, je le rappelle, est de 30min pour la batterie pro contre 31min pour la version standard.

Comme c’est le cas avec la télécommande, vous trouverez 4 LEDs qui indiquent l’autonomie restante sur la partie inférieure du drone. Une led correspond donc à 25% et pour consulter l’autonomie restante un simple appui rapide éclairera les LEDs.

ATTENTION : La batterie du Fimi x8 se 2020 se bloquait définitivement lorsqu’elle était déchargée à 0%…
Je ne suis pas sûr que ce soit encore le cas pour ce nouveau modèle mais vaut mieux prévenir que guérir ! De toute façon retenez de manière générale qu’il ne faut jamais décharger une batterie quelconque en dessous de 15%. En dessous vous risquez de dégrader les performances !

batterie fimi x8 mini

Pour insérer la batterie dans le drone c’est facile, enfoncez là dans l’emplacement prévu jusqu’à entendre le clic ! Pour la retirer, il faut enfoncer le petit bouton qui se superpose au port de la carte Micro SD.

Enfin si le comportement du drone vous intéresse en fonction de l’autonomie restante, l’image suivante résume son comportement :

Comportement de la batterie
Comportement de la batterie

Venons-en au sujet qui fâche : l’autonomie réelle. A pleine charge et d’une utilisation de 100% à 15% j’ai pu voler 21min, en moyenne. On est quand même assez loin des 31min prévues pour la batterie dite standard… Pourtant je n’ai pas utilisé le drone de manière excessive lors de mes vols. Petite déception de ce côté, je n’oserai pas imaginer le résultat avec la batterie pro.

La recharge

Le câble de chargement USB Type-C est fourni et une recharge complète se fait en 1h30 environ, selon la source que vous utiliserez. Par exemple, un chargeur de smartphone Xiaomi supportant la charge rapide permettra de charger en 1h30 max la batterie. Par contre un chargement via le port USB de votre PC prendra quelques heures supplémentaires… Vous pouvez, sans risques, utiliser votre chargeur et câble USB Type C de téléphone, c’est même recommandé et pensé pour cela. L’utilisation d’un PC possédant une sortie Type C pourra aussi servir de chargeur. C’est une très bonne chose car auparavant un chargeur encombrant et spécifique était fourni.

Pour recharger la batterie, il faut l’extraire de son emplacement et brancher le câble. Dans son emplacement, elle ne chargera pas.

La photo

Sur l’arrière du drone, un emplacement pour la carte micro SD est intégré pour enregistrer vos vols (voir photo ci-dessus, lorsque la batterie est retirée).

Fimi recommande des cartes micro SD (U3 et supérieur) de 8 à 256 Go. Voici une liste non exaustive de cartes recommandées :

  • Sandisk Extreme Pro V30 32G
  • Sandisk Extreme Pro V30 64G
  • Sandisk Extreme V30 32G
  • Sandisk Extreme V30 64G
  • Samsung Pro Endurance 32G
  • Toshiba Exceria Pro 64G
  • Lexar Professional 1000X 32G

Pour ma part je possède cette carte et elle est 100% compatible (aucunes saccades et ralentissements) : https://bit.ly/3ghELoW .

Si la carte n’est pas détectée et que ça affiche N/A, pensez d’abord à la formater dans les paramètres de l’application Fimi Navi Mini.

Voici quelques clichés que j’ai réalisé dans différentes conditions (temps nuageux et temps ensoleillé) et avec différents modes (8Mpx, 12Mpx, Panorama) :

Les photos perdent de la qualité dû à la compression des images sur mon site. Pour les observer en meilleure qualité, cliquez-ici.

Lorsque les conditions lumineuses sont faibles, on remarque un aspect bruité de l’image mais le capteur photo se débrouille bien. Dans de bonnes conditions lumineuses, les images sont trés réussies, et globalement le mode HDR est plus efficace que le mode normal. En contre-jour, comme toutes les caméras, le résultat est moins satisfaisant mais je conseille de régler l’exposition manuellement pour obtenir le meilleur résultat. Comparé au Fimi x8 se 2020, je préfère la qualité du Fimi x8 mini qui, enfin, retire l’aspect sombre, terne et orangé de ses images. Le résultat ici est plus naturel !

En tout cas, retenez que pour des images sur-exposées ou sous-exposées, vous pouvez régler l’exposition dans l’application afin d’obtenir de meilleurs résultats. Cela se règle en bas de l’écran, en appuyant sur EV. Ce réglage est important car il suffit d’un mauvais paramètrage pour obtenir un résultat décevant. La preuve ci-dessous avec deux valeurs d’exposition différentes :

Par contre vos photos seront automatiquement capturées en 3840*2160px (soit en 4k) en mode 8 Mpx contre 4000*3000px en mode 12 Mpx. Avec le mode 12Mpx, le champ de vision de la caméra augmente comme vous pouvez le voir ci-dessus et ce mode a tendance à faire légèrement laggé le retour vidéo.

La photo de nuit

Comme sur le modèle précèdent, Fimi propose la fonctionnalité de photo de nuit. Ce n’était pas une grande réussite car “drone et temps d’exposition” ne riment de toute façon pas ensemble. En effet, qui dit photo de nuit dit temps d’exposition élevé et implique de ne pas bouger la caméra pendant la prise de vue. Or, ici on a un drone qui est tout, sauf stable. Le résultat est donc sans étonnement des photos floues.

Enfin peu importe, rien ne nous empêche de voir quelques résultats :

Ici j’ai pris deux exemples d’images : un positif et un négatif. La première image a été réalisée à partir du mode Super Night de l’application. L’image est réussie mais je manque de cibles lumineuses. Là on observe la ville de Nîmes prise en phériphérie. L’image n’est pas bruitée et les noirs sont, vraiment noirs.

La seconde image a été réalisée dans les mêmes conditions, mais elle est floutée. Cela montre le phénomène que j’ai expliqué auparavant où un drone est instable. Ici une rafale de vent a décalé légèrement le drone pendant la capture de 2 sec.

Pas d’inquiètudes, sur 5 captures, celle-ci était la seule ratée.

La vidéo

Le capteur vidéo est capable de filmer 4k, 2.7k, 1080p et 720p, comme sur l’ancien modèle. On se contentera de 30fps seulement en 4k. Je regrette la non prise en charge des 60fps qui ajoute une certaine fluidité aux images.

Dans l’application Fimi Navi Mini, vous avez la possibilité de modifier les paramètres vidéos comme la couleur (F-log, Vivid, Blanc&Noir, Normal), la qualité (HIGH, MEDIUM, LOW) et d’autres paramètres, à vous de choisir selon votre goût.

Evidemment la taille des vidéos diminue considérablement selon que vous changez la qualité: 117 Mo pour High, 107 Mo pour Medium et 70 Mo pour Normal. Ces chiffres correspondent à un enregistrement de 20sec.

En 4K et qualité Medium, j’ai noté que la taille d’une vidéo pèse 520 Mo/minute. Vous occuperez donc environ 1 Go de mémoire en 2 min ! Prévoyez donc une carte SD de grande capacité (32 Go ou plus).

Voici quelques séquences brutes sans post traitement et en 4k qualité Medium :

L’application

Une nouvelle application est proposée pour l’utilisation du Fimi x8 Mini. Celle-ci se nomme “Fimi Navi Mini” et est disponible sur le Play Store ou l’App store

Le design

Le design de l’application se base encore une fois sur celle de son concurrent, le DJI Mini 2. Ce n’est pas plus mal, par rapport à l’application du Fimi x8 se 2020, les options sont plus claires, moins eparpillées et donc plus accessibles. Les données de vol sont également plus confortables à la lecture.

A première vue, l’application est agréable à regarder :

Application Fimi x8 Mini

En haut de l’écran vous avez les données de vol et l’accès aux paramètres généraux avec l’icône d’engrenage. A droite de l’écran, vous pourrez sélectionner votre mode de vol, permuter entre le mode photo et vidéo, réaliser un panorama ou encore visualiser les photos/vidéos sur la carte micro SD… Bien d’autres options sont accessibles.

L’un des seuls défauts visuels de cette application, à mon avis, est la disposition du bouton des modes de vol qui est cachée et non accessible facilement. Pour y accéder, il suffit d’appuyer sur l’icône en dessous du bouton “Prendre une photo/vidéo”, puis de trouver l’icône d’un robot tout à droite, en bas. Quelques beugs d’icônes pour les modes Circle et Spirale sont aussi présents.

Enfin, à gauche de l’écran, vous pouvez activer le RTH ou enclencher un atterissage, tandis qu’en bas de l’écran vous pourrez ouvrir la carte satellite.

L’utilisation de l’application

Au premier démarrage de l’application, et en veillant à avoir une carte micro SD insérée dans le drone, vous aurez certainement des mises à jour à effectuer. Sans carte micro SD, les mises à jour ne seront pas proposées. Ne les négligez pas elles sont indispensables au bon fonctionnement du drone car elles apportent des correctifs. Mais pas de panique, les ignorer ne fera de mal à personne et le drone fonctionnera correctement. Ne soyez pas pressés, les mises à jour peuvent prendre jusqu’à 5min.

Un nombre important de paramètres sont modifiables, à la même manière du Fimi x8 se 2020. Je vous laisse les découvrir et jouer avec.

La stabilité de l’application

J’ai constaté certaines instabilités de l’application, qui parfois, selon ce qu’on lui demande, se ferme suite à des bugs logiciels. C’est rare et ça m’est arrivé une fois à chaque vol de 20min. Rassurez-vous c’était aussi le cas avec le Fimi x8 se 2020, et avec les mises à jour successives, ces problèmes ont été corrigés.

Les modes de vol

Return To Home (RTH)

Pour activer la reconaissance du tapis d’atterissage, pensez à cocher la case “Precise landing” dans les paramètres généraux. En effet, le drone, lorsqu’il entame sa descente verticale peut détecter la présence du tapis d’atterissage avec sa caméra optique intégrée.

J’ai réalisé plusieurs tests, avec et sans tapis d’atterissage. Lorsqu’il n’y avait pas de tapis, la première fois le drone s’est posé à 20cm seulement du lieu de décollage ! J’ai réalisé un second test qui s’est avéré moins chanceux et le drone s’est posé à 1m du lieu de décollage. Ces résultats sont trés satisfaisants. Si le lieu n’est pas approprié pour atterir, rien ne vous empêche d’atterir dans votre main puis de coupez les moteurs en baissant le joystick gauche pendant plusieurs secondes. Faites attention avec cette manipulation, elle peut être dangereuse.

Avec le tapis d’atterissage que vous pouvez vous procurer ici, aucune déception non plus. Le drone reconnaît sans trop de mal le tapis et se pose délicatement dessus. Lorsque’il y a des rafales de vent, prenez des précautions.

Smart track

Dans ce mode, vous pouvez sélectionner Tracé, Profil ou Verrouillé dans le menu de l’application. Le drone va dans tous les cas suivre le sujet mais de différentes façons.

En mode Tracé (Track Trace), la caméra visera toujours la cible et le drone la suivra.

Track trace
Track trace

En mode Profil (Track Profile), la caméra visera toujours la cible et la suivra sur le côté à la distance choisie.

Track profile
Track profile

En mode verrouillé (Track Lock), le drone effectuera un vol stationnaire à sa position actuelle et orientera sa caméra en fonction de la position du sujet.

Track lock
Track lock

On s’en souvient tous, lors de la sortie du Fimi x8 se 2020, aucun mode de vol n’était abouti et 20% fonctionnait correctement. Le mode de suivi dysfonctionnait totalement. C’était vraiment dommage et ses défauts ont rapidement été pointés du doigt. C’est seulement après quelques mois que les problèmes ont été corrigés, et parfois partiellement.

Test : La publicité sur leur site mentionne un mode suivi performant avec de l’intelligence artificielle. J’attends donc du drone qu’il se comporte comme on le lui demande, mais mes attentes sont-elles respectées ? OUI ! Grosse surprise. Le suivi est aussi efficace que le suivi actuel sur le Fimi x8 se 2020, même j’ai l’impression qu’il réagit mieux. Après avoir sélectionné la cible à l’écran, que je cours ou marche le drone me suit parfaitement. Par contre lorsque je passe sous le drone en marchant, il perd la cible lorsque la gimbal a atteint l’orientation maximale.

Tap fly

Ce mode de vol vous permet de survoler un point en cliquant sur la carte pour choisir une destination et définir la vitesse de vol. Le drone volera jusqu’à ce point à la vitesse choisie en ligne droite. Si un point d’intérêt (POI) est défini, la caméra visera ce point en permanence.

Mode tap-fly
Mode tap-fly

Test : Pour déplacer le drone a un endroit précis, cette fonctionnalité tourne bien.

SAR

Ce mode permet, grâce aux coordonnées GPS affichées en temps réel, d’aider une personne en détresse et à la localiser.

Honnêtement je ne suis pas sûr que cette fonction serve à beaucoup d’entre nous, mais peut toujours être utile pour s’amuser !

L’avantage c’est que vous pourrez faire un zoom numérique jusqu’à 3x en mode vidéo et photo.

Ne comptez pas sur le zoom numérique pour réaliser des images, la qualité est dégradée.

Fix-wing

En mode Aile Volante, le drone ne peut voler qu’en avant et pas en arrière, comme le ferait un avion. Ce mode fonctionne parfaitement et peut-être amusante à manipuler mais attention, car une fois le mode enclenché, le drone ne s’arrêtera pas d’avancer ! Un appui sur la fermeture du mode sur l’application pourra arrêter ce mode qui est à utiliser avec précaution et dans un environnement vide !

Waypoint

En choisissant ce mode de vol, le drone suivra un chemin prédéfini à une vitesse choisie. Si un point d’intérêt (POI) est défini, la caméra visera ce point en permanence.

Mode waypoint
Mode waypoint

Rien à dire de plus sur ce mode de vol, il est correctement pris en charge et fonctionne sans encombres. C’est pratique pour définir un chemin à l’avance à partir de la carte satellite.

Les modes qui suivent ne se trouvent pas au même emplacement que les précèdents. Pour y accéder, il faut se rendre dans One click video tel que sur la photo :

Dronie

Dans ce mode, vous pouvez sélectionner Fusée (Rocket) ou Inversé (Invert) sur l’application. En mode Fusée, le drone volera vers le haut et la caméra pointera vers le bas. En mode Inversé, le drone volera en arrière et vers le haut tout en visant la cible en permanence.

Mode dronie
Mode dronie

Ce mode de vol est opérationnel et amusant pour réaliser de belles prises de vue.

Orbit

Ce mode permet, lorsqu’un point central et un rayon sont définis, de voler autour d’un sujet. Si un point d’intérêt (POI) est défini, la caméra visera ce point en permanence également.

Mode orbite
Mode orbite

Test : Les paramètres ont été simplifié par rapport au Fimi x8 se 2020. Ici, le drone observe la cible en permanence. Ce mode de vol réagit correctement et permet d’obtenir des prises de vue circulaires réussies.

Spirale

En choisissant une cible et un rayon, le drone volera en spirale vers le haut et enregistrera une vidéo simultanément.

Mode spirale
Mode spirale

Test : Ce mode de vol permet également de faire des prises de vue originales. Aucun souci de fonctionnement.

Mon avis

Le nouveau Fimi x8 Mini est, à mon plus grand étonnement, une belle réussite. Quand on le compare avec le Fimi x8 se 2020 à sa sortie, ce nouveau modèle ne possède quasi aucun défaut logiciel, ni de comportement étrange comme c’était le cas avec le Fimi x8 se 2020. Il répond aux commandes comme il se doit, les modes de vol sont efficaces et la qualité vidéo a été très améliorée en retirant les nuances sombres jaunes/marrons.
Aucun souci d’horizon de la caméra, ni de balancement étrange du drone comme avec le Fimi x8 se 2020 à sa sortie !

La seule chose que je peux lui reprocher c’est son autonomie annoncée loin d’être réelle : en moyenne 20min contre 31min annoncées. Son aspect cheap, aux premiers abords est vite rattrapé par ses performances.

Si vous deviez choisir entre le Fimi x8 Mini ou le Fimi x8 se 2020, je vous recommande sans hésiter le Fimi x8 Mini qui a en plus, tout pour plaire, notamment sa taille. C’est le compagnon idéal à emmener de partout avec soi qui rentre facilement dans un sac lors de randonnées par exemple. Les fonctions variées vous permettront de réaliser de belles images, et le mode de suivi est un gros avantage par rapport à son concurrent le DJI Mini 2, qui ne le possède pas…

Les accessoires indispensables

Voici la liste des accessoires indispensables pour votre fimi x8 mini :

Liens utiles

Problèmes rencontrés

ProblèmeSolution(s)
La vidéo n’apparaît pas sur le smartphone après avoir fait “Enter Device”1. Fermez l’application, débranchez puis rebranchez le câble
2. Attendez jusqu’à 30 secondes après avoir allumé la RC et le drone
3. Redémarrez le drone et la RC
4. Vérifiez le branchement USB
5. Au branchement du câble, acceptez l’invitation Android pour autoriser l’accessoire USB (Important !)
6. Changez de câble USB
7. Redémarrez l’application
Le drone ne passe pas en mode GPS1. Il faut être en extérieur pour capter les satellites
2. Le drone ne détecte pas assez de satellites, il en faut au minimum 10

FAQ

Vous souhaitez imprimer des modèles 3D sur thingiverse.com ? Vous pouvez nous rejoindre sur le groupe Facebook et un membre vous l’imprimera à moindre frais

#test #fimi #x8 #mini

Fimi x8 Mini

376€ (au moment du test)
8.2

DESIGN

9.5/10

PRISE EN MAIN

8.5/10

QUALITE DES IMAGES

8.0/10

PILOTAGE

8.0/10

AUTONOMIE

7.0/10

Avantages

  • Qualité des images
  • Prise en main
  • Stabilité

Inconvénients

  • Autonomie
  • Image bruitée en faible lumière
  • L'application présente des bugs

Découvrez d'autres articles

guest
2 Commentaires
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Laizet Georges
Laizet Georges
2 mai 2021 19:17

Beau compte rendue merci beaucoup, apparemment pour moi aucun changement de qualité image c’est le même capteur, de plus dommage de ne pas avoir poussé plus a fond la porté radio qui a mon avis seras peut être plus limité par apport au X8 2020 a suivre donc, par contre la vidéo de vol a été envoyer en 4K car la elle n’est qu’en 1080P, peut être trop récent le temp du traitement sur le serveur.