Test du Snaptain SP7100, le meilleur de la marque ?

Publicité

Snaptain vient tout juste de commercialiser un nouveau drone milieu de gamme, début février 2021. Ce dernier, le Snaptain SP7100 est un des plus sophistiqués de la marque et possède des capteurs jusque là nouveau dans la conception de leur drone. Leur intégration est-elle réussie ? La réponse dans cet article.

snaptain sp7100 en vol

Caractéristiques

Caractéristiques principales
Le dronePortée du FPV (WiFi): max 500 m
Dimension:
177*99*64 mm (plié)
345*377*64 mm(déplié)
Poids: 505g (avec batterie)
La télécommandeDistance de contrôle: max 800 m
Transmission:
5GHz Wifi (Signal vidéo)
2.4GHz (Signal radio)
La caméraRésolution vidéo: 4K (3840 x 2160P) – 15 fps
Résolution photo: 3840*2160P
Possibilité d’insérer une carte micro SD jusqu’à 128Go
La batterieType: LiPo 7.6V – 3600mAh (rechargeable)
Temps de charge: 4-5 heures
Temps de vol: 26 min par batterie

Contenu du colis

  • 1 x SNAPTAIN drone SP7100
  • 1 x Télécommande rechargeable (batterie intégrée)
  • 1 x Batterie de drone 3600mAh
  • 1 x Chargeur de drone
  • 1 x Câble de chargement USB (pour la télécommande)
  • 4 x hélices de rechange
  • 1 x Sac de transport
  • 1 x Kit de vis

Tour du produit en photos

On trouve dans la boite une belle sacoche contenant le drone, la RC et tous les accessoires. La taille du drone, quand il est déplié, est comprise entre le DJI Mini 2 et le Fimi x8 se 2020. Il pèse d’ailleurs 505g avec batterie.

Voici quelques photos du produit :

Le test

La télécommande et le pilotage

J’apprécie le design de la télécommande, qui faut l’avouer, est très inspiré du DJI Mavic mini. Elle adopte une forme rectangulaire mais avec des coins arrondis. Sur la tranche supérieure on retrouve deux antennes factices, comme c’est souvent le cas chez Snaptain et une partie qui se rabat qui fait office de support de téléphone.
Sur la tranche du bas on a deux parties qui se rabattent pour avoir une meilleure prise en main de la télécommande. Cette partie porte a confusion avec le support du téléphone comme c’est le cas avec le DJI Mavic Mini.

Voyons ensemble les boutons essentiels au pilotage :

notice télécommande sp7100
notice télécommande sp7100

2. Mode Headless (appui court) / Arrêt d’urgence (appui long)
4. Bouton Return To Home (RTH)
5. Poignée (et non le supprot de téléphone)
7. LED qui indique la mise en route de la RC
8. LED qui indique l’activation du mode Headless
9. LED qui indique l’activation du mode RTH
10. LED qui indique l’utilisation du GPS
11. Bouton pour activer/ désactiver l’utilisation du GPS
13. Bouton pour décoller/atterir
16. Ajuster l’inclinaison de la caméra (molette)
18. Régler la vitesse 1 ou 2 (molette)

Cette télécommande a l’avantage de posséder une batterie intégrée. Finit le lot de 4 piles AA encombrant. Cette batterie intégrée est rechargeable via un port micro USB sur la tranche du bas. Pour information, cette batterie est une LiPo 3.7V – 300mAh.

Parlons d’abord du support de téléphone sur la tranche supérieure : possédant un Xiaomi Mi 9T de taille classique 6.4 Pouces, j’ai été vite déçu car mon téléphone ne rentre pas dans le support avec la coque. Sans la coque, il rentrait de force et ne tenait pas du tout en glissant dans tous les sens… Qualité à revoir ! J’ai dû me débrouiller et le poser ailleurs.

Les commandes sont agréables et les joysticks accrochent bien malgré que ce soit du plastique. Le drone était réactif et a toujours correctement répondu à mes attentes.

Tenue et comportement en vol

Les hélices ont l’avantage d’être pliables (ou rétractables). Pas besoin de les aligner avant le décollage, ça se fait seul au décollage. Le drone est fourni sans protecteurs d’hélices, il faudra être vigilant donc de voler dans des environnements dégagés.

hélice snaptain sp7100

Il est à priori parfaitement équipé et dispose de 4 systèmes de positionnement : capteur ultrasonique, GPS, flux optique et maintien d’altitude (baromètre). Mais est-ce que ces 4 technologies sont-elles efficaces sur cet appareil ? La réponse est sans doute oui d’un point de vue hardware mais, Snaptain a-t-il plutôt réussi à intégrer ces 4 technologies pour obtenir des vols statiques irréprochables ? Oui !

snaptain sp7100 en vol

Une fois en vol, avec le GPS à l’appui, le drone est étonnement stable ! Lors de mes tests, il a résisté à des rafales de vent jusqu’à 40km/h, et ce sans broncher de plus d’un mètre de sa position initiale. Cependant, il bouge seulement verticalement mais jamais de plus de 50cm. Belle prouesse de la part de Snaptain !

Voici un extrait vidéo qui atteste de la stabilité en vol (cliquez sur l’image) :

cliquez pour ouvrir

Le drone possède deux vitesses : une vitesse lente et une vitesse rapide. Que ce soit pour les deux vitesses, le Snaptain SP7100 se déplace rapidement et lors d’un relâchement brusque des commandes il se contrebalance et ralentit doucement, un peu à la manière du Fimi x8 se 2020.

Le drone ne chauffe pas et les moteurs sont froid à la fin d’une session de 25 min de vol avaec, pourtant une température extérieure de 16°C. Voilà des points vraiment positifs !

La portée

En France sachez que le vol est limité à vue, mais est-il réellement capable d’aller aux 800m de portée comme annoncée ? Non !

En essayant de grimper jusqu’à 120 m (maximum de l’altitude avec ce drone), j’ai perdu le signal vidéo sur le smartphone autour de 110 m.
En faisant un second test cette fois non pas verticalement mais horizontalement, la portée du FPV ne dépasse toujours pas les 500 m annoncés avec une perte de signal à 120 m.

Cependant, le signal radio est indépendant du signal vidéo donc les liaisons sont différentes, et les résultats différents. Après avoir perdu le signal vidéo à 120 m donc, j’ai poursuivi mon vol en m’éloignant encore jusqu’à environ 200m/300m (vol à vue). La liaison radio était encore irréprochable mais aucune utilité d’aller plus loin sans signal vidéo qui suit…

Sachez que si la liaison se perd entre le drone et la télécommande, le drone descend de lui-même jusqu’à atterrir. Qu’il y ait de l’eau, des pierres sous lui lorsqu’il entame sa descente, il ne le saura pas donc faites attention où vous le pilotez.

L’autonomie

Comme vous pouvez le voir il s’agit d’une batterie constructeur LiPo 7.6V – 3600 mAh. Cette batterie se charge en connectant un connecteur spécial relié à un port USB. La recharge est longue et prend environ 3-4h. C’est long, plus long que la moyenne et vaut mieux anticiper avant d’aller voler.

batterie snaptain sp7100

ATTENTION : De façon générale, il ne faut jamais décharger une batterie quelconque en dessous de 15%. En dessous vous risquez de dégrader les performances et sa durée de vie !

Le constructeur prévoit une autonomie de 26 min. Qu’en est-il réellement ?

Lors de mon premier test je n’ai pas du tout atteint les 26 min annoncés mais seulement 10 min… Pourtant j’avais chargé la batterie pendant quelques heures. Mais… c’était sans me rendre compte que le chargeur ne fonctionnait en réalité pas.

J’ai contacté la marque qui a été très réactive et m’a envoyé un second chargeur, qui cette fois fonctionne ! Après une recharge complète et un nouveau test, j’ai atteint 25 min d’autonomie jusqu’à décharge complète ! Ce drone m’impressionne et Snaptain prouve sa montée en gamme.

Lorsque la batterie du drone est faible, la télécommande vous prévient en bipant pendant quelques minutes avant un atterrissage forcé. Donc, si le drone se trouve à 300m à ce moment là et que la télécommande bipe, prévoyez de ramener le drone à temps, car une fois qu’il entreprend une descente verticale automatique pour atterrir vous ne pourrez pas l’arrêter.

La batterie se retire facilement de son emplacement en pressant un bouton puis en tirant la batterie vers soi. Elle ne risquera donc pas de s’échapper en plein vol.

Enfin le niveau de batterie restant est indiqué avec 4 LEDs sur le drone en l’allumant. Si 4 LEDs sont allumées alors l’autonomie restante sera comprise entre 100%-75%. Il n’est pas possible d’ailleurs de consulter le niveau exact restant à partir de l’application…

La photo

Pour réaliser des images il y a deux méthodes : soit vous insérez une carte micro SD dans le drone et lorsque vous prendrez des photos elles seront enregistrées dans la carte, soit vous ne mettez pas de carte micro SD et les images seront enregistrées sur le téléphone. Par contre les vidéos ne seront pas en qualité maximale. Je recommande l’usage d’une carte micro SD.

Il est possible d’insérer une carte micro SD jusqu’à 128Go (d’après la description Amazon), et 64Go (d’après la notice). Qui croire ? Je pencherai plutôt vers 128Go. Pour ce type de drone il est important d’ajouter une carte micro SD de classe 10 au minimum !

Voici quelques clichés réalisés en extérieur et enregistrés sur une carte micro SD :

Les photos ne sont pas exceptionnelles mais sont globalement réussies. La colorimétrie est juste et les photos sont nettes. Cependant en zoomant on s’aperçoit qu’on perd rapidement de la qualité. Pour un drone à ce prix le résultat est correct.

A noter qu’il n’est pas possible de changer les paramètres des photos dans les paramètres de l’application… Nulle part d’ailleurs aussi, vos photos seront alors ajustées automatiquement par l’algorithme de Snaptain.

La vidéo

Voici un échantillon vidéo disponible en cliquant sur l’image ci-dessous et réalisé par mes soins :

cliquez pour ouvrir

Là aussi la vidéo n’est pas de très bonne qualité et on remarque de nombreuses vibrations car la caméra n’est pas stabilisée. Cependant des coussins absorbants limitent les vibrations.
De plus le taux de frame est faible (15 fps), donc ça ne suffit pas à acquérir des images fluides pour l’oeil. Un chiffre au delà de 24 fps aurait été idéal.

Vous remarquerez sur la photo ci-dessous que l’angle de la caméra est contrôlé par un engrenage.
Je ne comprends pas pourquoi mais l’utilisation de l’engrenage est mal géré par Snaptain car l’inclinaison de la caméra se fait par saccade et non linéairement… Ca se voit d’ailleurs sur la vidéo.

camera snaptain sp7100

L’application

Snaptain a développé sa propre application sur Android et IOS.

Pour utiliser le drone avec votre téléphone, allumez d’abord votre drone et la télécommande. Dans les paramètres du téléphone ensuite, allez choisir le réseau WiFi “Snaptain-SP7100-XXXX” et connectez vous sur ce réseau.
Ouvrez ensuite l’application et appuyez sur Start. Le retour vidéo devrait apparaitre en quelques secondes.

L’application est stable je n’ai pas rencontré de problèmes majeurs lors de mon utilisation. Mais les caractéristiques prometteuses mais décevantes ont vite rattrapé les capacités de l’application, c’est-à-dire que l’application fait ce qu’on lui demande mais le drone ne suit pas forcément derrière (ex. section portée).

Je regrette l’absence de quelconques paramètres dans l’application pour régler la résolution vidéo par exemple. On trouve en effet des paramètres qui à mon goût sont beaucoup trop basiques : calibrer le drone, changer l’apparence de la carte (sattelite ou terrain), …

Côté mises à jour, le drone ne devrait pas avoir de suivi logiciel et donc de recevoir des correctifs de bugs. Par contre j’espère que Snaptain fera l’effort de corriger les quelques bugs mineurs de leur application via le Play Store et l’App Store.

Les modes de vol

Return To Home (RTH)

Sachez que ce mode s’active seul lors de perte de signal ou de batterie faible. Vous pouvez également l’activer manuellement avec la télécommande.

De ce côté, rien à dire. Le RTH se déroule parfaitement et le drone atteint sa cible à seulement 1 m de distance par rapport à son lieu de décollage !! Il fait mieux que certais drones valant le double du prix.

Lorsque ce mode est activé, la RC bipe et la LED du RTH clignote. Un rappui permet d’arrêter le RTH en cours.

Contrôle gestuel

Dans les caractéristiques du drone on peut apercevoir une mention “Reconnaissance de gestes”. Elle permet de réaliser une photo ou une vidéo en faisant un signe avec la main. En l’occurence ici présenter sa paule de main face à la caméra.

Cette fonctionnalité fait ce qu’on lui demande mais c’est plus gadget qu’autre chose.

Headless par exemple

Le mode Headless (sans tête) permet de faire revenir le drone vers soi lorsque on ne sait plus dans quel sens il est lors d’un vol.

Ce mode fonctionne parfaitement mais il est recommandé dans des situations d’urgence.

Lorsque ce mode est activé, la RC bipe et la LED du mode headless clignote. Un rappui permet d’arrêter ce mode.

Mon avis

Le Snaptain SP7100 est à ce jour le drone le plus “haut de gamme” de la marque. Comparer au marché il s’agit d’un drone moyen de gamme. Il inclut des technologies nouvelles mais qui sont bien optimisées.

J’apprécie beaucoup la présence d’une housse sur mesure pour le transporter facilement avec soi. C’est bien plus pratique que de prendre l’emballage.

C’est sans doute le compagnon idéal pour débuter, mais en aucun cas un drone pour faire de la prise de vue. Les vidéos ne seront pas exploitables si vous souhaitez des séquences stabilisées et fluides.

Il convient donc parfaitement pour un débutant pour découvrir le monde du modélisme et du FPV.

Liens utiles

#test #snaptain #sp7100

Snaptain SP7100

280,99 €
7.6

Design

8.5/10

Prise en main

7.5/10

Qualité des images

6.5/10

Pilotage

8.0/10

Autonomie

7.5/10

Avantages

  • Boite de transport fournie
  • Bras pliables
  • Positionnement précis et stable
  • Réactivité

Inconvénients

  • Qualité vidéo/photo + 15fps en 4K
  • Caméra non stabilisée
Publicité

Découvrez d'autres articles

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires