Test du Eachine Mini Mustang P-51D

26 novembre 2020
Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on pinterest

Mis à jour le

Après les drones, voilà les avions télécommandés. Je vais vous présenter ici le dernier venu de la marque, le Eachine Mini Mustang P-51D, un avion à la fois trés léger avec une autonomie impressionnante.

Eachine Mini Mustang P-51D photo

Caractéristiques

Caractéristiques principales
L’enginDimension : 400*317 mm
Poids (avec batterie) : 60g
Stabilisation 6 axes, RTH, figures
La batterieTemps de vol: 14 min par batterie
Temps de charge: 2h30 par batterie
Type: 3,7V – 360mAh
La télécommandeDistance de contrôle : 200m
Transmission: 2.4GHz – 4Ch

Contenu du colis

  • 1 x Avion Eachine Mini Mustang P-51D
  • 1 x Émetteur
  • 2/3 x Batteries
  • 1 x Bouton de commande
  • 1 x moteur
  • 1 x tournevis
  • 1 x hélice
  • 2 x roues

Le test

L’autonomie

Dans la boite on retrouve deux ou trois batteries selon votre achat. Il s’agit de batterie 3,7V – 360 mAh de petite taille, comme on les retrouve dans des drones d’entrée de gamme. De même un chargeur USB est fourni et permet de recharger une batterie, une à une. D’ailleurs ce câble est commun avec d’autres engins télécommandés donc vous pouvez, si vous en avez un second, charger deux batteries à la fois.

eachine mini mustang p51-d

Lors de mes tests, la batterie atteint bien les performances remarquables annoncées par Eachine. C’est-à-dire 15 min et vous pourrez même atteindre une autonomie supérieure selon votre utilisation ! Avec 3 batteries vous pourrez faire durer le plaisir jusqu’à 45 min ! Énorme quand on voit la taille de la batterie !

De même, la batterie ne chauffe pas du tout. Je l’ai touché les mains froides après avoir effectué un vol, on ne ressent aucune chaleur comme si elle n’avait pas été utilisé.

Le seul défaut : l’emplacement de la batterie n’est pas pratique il faut forcer sur les fils, ce qui risque à long terme d’abîmer les fils de la batterie.

Lorsque la batterie charge, le voyant lumineux rouge clignote et lorsque la batterie est chargée, le voyant rouge s’éteindra.

ATTENTION : De façon générale, il ne faut jamais décharger une batterie quelconque en dessous de 15%. En dessous vous risquez de dégrader les performances et sa durée de vie !

Tenue en vol

Cet avion est trés léger et pèse 60 g en vol. Il a une structure en polystyrène et quelques alliages de plastiques sont utilisés, ce qui le rend trés léger. En vol, on ressent de suite sa légèreté, comparé à mon aile volante Parrot Disco qui pèse 2 kg.

avion eachine p51

J’ai testé cet avion avec des rafales atteignant 20 km/h et il résiste parfaitement. Dans certaines vidéos Youtube, je l’ai même vu résisté à des vents plus violents, étonnant et impressionnat pour son poids.

Enfin, j’ai été étonné du peu de bruit qu’il fait en vol, même moteur à fond. De loin, on pourrait le confondre avec un oiseau.

Solidité

L’armature donne une impression de solidité. Le polystyrène est suffisamment dur pour résister aux crashs, même les plus violents.

En effet, du fait de son léger poids, les crashs ne permettront pas à la structure de se casser, voire d’abimer les ailes. L’énergie cinétique sera moindre qu’avec un engin plus lourd. On pourra moins hésiter à faire des manoeuvres et des figures avec cet avion, qu’avec un autre.

Cet avion a l’avantage de posséder un système de décroche automatique de l’hélice si elle touche le sol ou même un obstacle aérien comme des branches d’arbre. Ce système protège, je suppose, le moteur et le multiplieur de vitesse à d’éventuels forces de blocage. C’est vraiment pas mal pour éviter d’abîmer une hélice et devoir la changer régulièrement !

système de décroche de l'hélice crash eachine p51 mustang

La télécommande et le pilotage

Dans la boite on retrouve un pack Ready To Fly avec une télécommande concue pour cet avion seulement. Pour fonctionner elle nécessite 4 piles AA.

télécommande eachine p51

On remarque sur la tranche supérieure un bouton poussoir à gauche et un bouton à trois positions à droite. Celui de gauche permet, en un appui simple de réaliser une figure en vol. Celui de droite permet de sélectionner le mode de vol : Débutant stabilisé (2 – position vers le bas) OU mode stabilisé + looping avec le joystick Elevator (1 – position du milieu), OU mode expert sans stabilisation + figures (0 – position vers le bas)

La télécommande est originale et ne donne pas l’impression d’être de mauvaise qualité. Elle possède un poids ni trop léger ni trop lourd, agréable en main. Les joysticks possèdent également une bonne accroche et répondent bien. Le pilotage est finalement très agréable. Lorsque que le throttle est à fond, l’avion crée une poussée relativement forte qui est assez impressionnante.

Avant chaque vol, le throttle est verrouillé. Pour commencer à voler, poussez le stick de gauche vers le haut puis vers le bas. Des indications sonores vous indiqueront les fins de course du joystick.

Pour binder votre télécommande à votre avion si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à suivre la page 7 du manuel (disponible en version numérique en bas de la page).

La portée

Le constructeur ne mentionne pas la portée maximale de cet avion mais on peut supposer qu’il atteigne jusqu’à 200m, en comparaison avec les modèles du marché.

D’après mes tests, j’ai facilement atteint 100m que ce soit face à moi ou au dessus de ma tête, dans le ciel. Je n’ai rencontré aucun décrochage du signal à une telle distance, mais la difficulté était surtout d’identifier sa direction avec les reflets, sa taille, les illusions d’optique…

Les modes de vol

Comme indiqué précedemment, vous pouvez réaliser des figures en un appui et changer de mode de vol.

boutons télécommande eachine p51

En effet, le fonctionnement est simple. Pour réaliser une figure un appui simple sur le bouton “AEROBATICS” permet de donner l’intention de réaliser une figure, des bips réguliers retentiront. Pour réaliser une figure sur lui-même sur l’axe des roulis, poussez ensuite le joystick de droite vers la droite ou la gauche par exemple.

Pensez à prévoir une altitude d’au moins 10 mètres et un espace dégagé pour réaliser des figures.

Lorsque vous utilisez le mode débutant, vous volez de façon assistée avec la stabilisation. La différence avec le mode du milieu est que vous pouvez réaliser en plus la figure appelée “boucle” en jouant sur le joystick de droite, position vers le haut. En mode expert, la stabilisation est complétement désactivée et vous ne serez pas limité dans les figures. Ce mode est difficile à être utilisé, je ne le recommande que lorsque on connait bien le comportement de l’avion.

Mon avis

Je suis globalement impressionné par cet engin. Rapide, robuste, léger, il a tout pour plaire. Son prix est relativement accessible et possède des fonctionnalités de stabilité et 3 modes de fonctionnement. À acheter les yeux fermés.

Liens utiles

#test #eachine #mustang # p51d

Eachine Mini Mustang P-51D

67€
eachine mini mustang p-51d
8.6

DESIGN

9.5/10

PRISE EN MAIN

9.0/10

PILOTAGE

8.0/10

AUTONOMIE

8.0/10

Avantages

  • Système de décroche automatique de l'hélice
  • Autonomie endurante
  • Léger et maniable
  • Trés silencieux

Inconvénients

  • Accroche des roues d'atterissage pas solide
  • Pas de système fpv

Découvrez d'autres articles

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires