Test du Mobula 7, un racer 2S pour débuter

Publicité

Quad4All est ravi de vous présenter son premier test dans la catégorie TinyWhoop. Et quoi de mieux de démarrer avec un Happymodel Mobula 7 ? Ce modèle est en effet réputé pour ses avis positifs et son rapport qualité/prix. Nous allons voir ensemble si ces avis sont justifiés.

Caractéristiques

Caractéristiques principales
L’appareilDimension: 98*98*36 mm
Poids: 40g (avec batterie 250 mAh), 26g (sans batterie)
La batterieTemps de vol: 4 min par batterie
Temps de charge: 60 min par batterie
Type: 3.8V – 250mAh
La caméraRésolution vidéo: 700 TVL (soit environ 580p)

Contenu du colis

1x drone FPV Mobula7 V2 75 mm
4x hélices à 3 pales de 40 mm (4 CW et 4 CCW)
Batterie Lipo 4x 3.8v 250mah 30C / 60C
1x chargeur USB Lipo / LIHV ou 1x 1S06 Chargeur Lipo / LIHV 6 voies
1x support de fixation pour batterie Lipo
1x outil de démontage d’hélice
1x tournevis

Apercu du drone en vidéo

Tour du produit en photos

Le test

Aperçu général

Le Happymodel Mobula 7 dispose d’une frame en plastique relativement souple qui protège les hélices et intègre les éléments. En effet, les 4 moteurs sont directement fixés sur la frame à l’aide de 3 petites vis. La canopi, qui protège la carte de vol et les fils électriques, est également directement fixée sur la frame avec 3 vis. Enfin, la caméra est fixée au niveau de la canopi et est orientable sur 1 axe à l’aide de 2 vis.

La télécommande et le pilotage

Selon le kit BNF ou RTF que vous choisirez, la télécommande ne sera pas la même pour tout le monde. Pour débuter et en kit RTF généralement le premier choix est la Flysky fs-i6, télécommande premier prix qui fait l’affaire.
Le pilotage de ce type de drone n’est donc pas le même en fonction de la télécommande et des rates/expos choisis. Je ne peux donc pas émettre d’avis supplémentaire concernant la télécommande. A savoir que ce modèle peut être équipé soit d’un récepteur Frsky NON-UE, Frsky EU-LBT, Flysky ou même DSM2/DSMX et couvre donc une large compatibilité.

Tenue et comportement en vol

Après avoir configuré correctement la carte de vol et votre télécommande, ce tinywhoop est plutôt à l’aise en vol et est facile à piloter. Assez vif parfois mais précis, c’est agréable d’être aux commandes. Tous ses mouvements sont fluides et propres, je n’ai remarqué aucune saccade. Il est suffisamment réactif et puissant pour se reprendre lors d’une chute rapide, du moins lorsque la batterie n’est pas déchargée.

La solidité

Le Mobula 7 est équipé d’une frame en plastique plutôt souple et qui subit facilement les chocs. Elle se déforme facilement et ne protège pas suffisamment les hélices lors des chocs qui les abiment. Une version améliorée est disponible en achat sur ce lien. Elle apporte une meilleure solidité du drone et est clairement plus fiable que celle d’origine pour l’avoir essayé. C’est relativement facile de la changer à l’aide d’un tournevis intégré.

Concernant les hélices, un outil est fourni pour les déclipser et les changer facilement en cas de casse.

mobula 7 outil hélices

Je regrette le difficulté parfois pour sortir une hélice sans avoir peur de forcer trop sur le moteur et de désaxer le moteur. D’ailleurs, il m’est arrivé une fois, lors d’un changement d’hélice de casser la tige du moteur. Un peu fragile donc mais du spare est disponible sur aliexpress. Vous trouverez des liens en bas de l’article.

La portée

La portée théorique est de 300m que vous atteindrez effectivement sans obstacles. Comme ce n’est souvent pas le cas, la portée est réduite à une centaine de mètres. Avec ce type de drone, inutile d’aller plus loin c’est largement suffisamment. En effet vous serez rapidement rattrapés par la portée vidéo qui n’est guère meilleure. Dans mon cas, avec un récepteur Eachine EV800D (dont vous trouverez le test ici), le signal vidéo est rapidement dégradé et je peine à dépasser 100m. Lorsque le drone se trouve derrière un obstacle imposant (un mur par exemple) je perds instantanément le retour vidéo mais lorsqu’il ne s’agit que d’arbres ou de petits obstacles, des glitchs apparaissent. Jusque là rassurant il s’agit d’une transmission analogique 😀

Retour vidéo

La caméra intégrée est un modèle AIO 5.8 GHz avec une puissance de sortie 25 mW. Elle offre une résolution de 700TVL et un champ de vision de 120° ainsi qu’un format d’image NTSC.
Globalement la qualité de l’image suffit largement à piloter ce modèle à l’aide d’un casque FPV. La caméra s’en sort bien pour retranscrire une image claire face à des expositions et constrastes élevées. De plus, l’algorithme du traitement d’image est très efficace pour s’adapter à des changements brusques d’exposition et contraste.

Pour vous faire un avis de la qualité du retour vidéo, n’hésitez pas à consulter la vidéo ci-dessus.

L’autonomie

Côté autonomie vous ne dépasserez pas les 4 min mais tout dépend de votre utilisation. Ce tinywhoop est capable de voler avant des batteries 2s, en associant deux batteries 1s en série. Il est possible de l’alimenter soit en 1s, avec moins de puissance, soit en 2s avec plus de puissance. En utilisation 1s, un shunter est fourni (il s’agit d’un fil bouclé sur lui même).

mobula 7 shunter

Pour ma part je ne vole qu’en 2s car le drone envoie davantage de punch. Par contre vous ne gagnerez pas en autonomie en volant en 2s.
A la base, le kit est fourni avec des batteries Mobula 3.8v – 250 mAh mais j’ai constaté, au bout de quelques utilisations seulement, que les batteries avaient gonflés.

mobula 7 batteries gonflées

J’ai l’impression que les batteries ne supportent pas la puissance de ce Mobula, mais des batteries plus performantes avec un taux de décharge instantané plus élevé sont disponibles ici. Elles allongent d’une part l’autonomie de 1 min mais sont plus adaptées. Pour ma part, au bout d’une dizaine d’utilisation elle n’ont toujours pas gonflées, voire légèrement.

Pour finir, vous avez la possibilité d’acheter un chargeur 1 voie ou 6 voies. Je conseille celui à 6 voies car vous pourrez recharger jusqu’à 6 batteries en même temps. Très pratique quand on voit que l’autonomie est très courte.

mobula 7 chargeur

ATTENTION : De façon générale, il ne faut jamais décharger une batterie quelconque en dessous de 15%. En dessous vous risquez de dégrader les performances et sa durée de vie !

Mon avis

Le Mobula 7 est un tinywhoop qui a le vent en poupe. Il offre une expérience de vol agréable avec un trés bon rapport qualité-prix. Ce genre de drone est, à mon avis, un bon choix quand on débute en FPV car il est suffisament robuste et les hélices sont protégées. Il permet de se familiariser rapidement avec le monde du FPV sans risquer de la casse. Même si quelques éléments intégrés d’origine ne sont pas les meilleurs, pour une dizaine d’euros supplémentaire, vous obtiendrez un drone presque parfait !

Liens d’achats (affiliés) :

#test #mobula7

Mobula 7

110
8.3

DESIGN

9.0/10

COMPORTEMENT EN VOL

9.0/10

RETOUR VIDEO

7.0/10

FIABILITE

9.0/10

SOLIDITE

7.5/10

Avantages

  • Spare disponible
  • Fiabilité
  • Réactif
  • Trés bon rapport qualité/prix

Inconvénients

  • Autonomie
  • Frame et hélices fragile

Découvrez d'autres articles

Publicité
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Tests populaires

Publicité

Derniers tests

Publicité